Previous: Les environnement de liste : itemize, enumerate et description Up: Les environnements de Next: Les tableaux : l'environnement tabular

L'environnement tabbing

L'environnement tabbing permet d'utiliser des tabulations comme on le ferait avec une machine à écrire. Son utilisation est assez bizarre et peu pratique, aussi je vous recommande, dans la mesure du possible, de lui préférer l'environnement tabular (voir section ).

Voici un exemple simple d'utilisation de l'environnement tabbing :


\begin{tabbing}
Troisième ligne \= super bof \= pas génial \kill
Première ligne  \> bof       \> pas génial \ 
Deuxième ligne  \> super bof \> nul        \ 
Troisième ligne \> ouais     \> minable
\end{tabbing}
ce qui donne :

Tout ceci n'est pas très clair et mérite donc quelques explications :

Dans notre exemple, on a donc placé les tabulations par rapport aux éléments les plus longs de chaque ligne (dans la première ligne qui n'a pas été imprimée à cause de la commande \kill).

On peut redéfinir la position des tabulations au milieu de l'environnement :


\begin{tabbing}
bof 1 \= ouais 1 \= ok 1 \ 
bof 2 \> ouais 2 \> ok 2 \ 
super bof 1 \= reouais 1 \ 
super bof 2 \> reouais 2
\end{tabbing}
ce qui donne :

Il existe d'autres commandes permettant de jouer avec les tabulations, mais je n'en parlerai pas ici. Si vous voulez vraiment utiliser l'environnement tabbing, reportez vous à [1][pages 62 et 179].

jmant@loria