Previous: Commandes de saut de ligne, de saut de page et d'espacement Up: Les commandes de Next: La page de garde

Commandes de sectionnement du document

Sectionner un document (l'organiser en parties, chapitres, sections, sous-sections...) est l'une des choses les plus faciles à faire avec . Pour cela, on utilise les commandes du tableau .

La commande \chapter n'est pas disponible dans le style article. C'est pourquoi on utilise le style report lorsqu'on a besoin de faire des chapitres et le style article sinon.

Ces commandes sont simples et puissantes. Ainsi, le titre de cette section a été obtenu ainsi :


\section{Commandes de sectionnement du document}
Ce qui est très intéressant, c'est que c'est qui gère tout seul la numérotation. On peut insérer des chapitres, des sections ou modifier leur ordre sans se soucier du décalage des numéros.

Avec la même simplicité, la commande \tableofcontents imprime la table des matières. Il faut deux compilations successives pour avoir une table des matières à jour. La première compilation enregistre la table des matières dans un fichier .toc et la seconde l'inclut dans le document.

Il existe également une commande \listoffigures, qui imprime la liste des figures, et une commande \listoftables, qui imprime la liste des tableaux (voir section ). Pour que ces listes soient à jour, il faut aussi deux compilations successives (mettant en jeu les fichiers .lof et .lot).

Les commandes de sectionnement ont une forme étoilée qui ne numérote pas les titres, ne modifie pas la numérotation des autres sections et ne produit pas d'entrée dans la table des matières. Elles sont principalement utilisées à la place des commandes normales dans les documents très courts où la numérotation n'est pas nécessaire.

Enfin, la commande \appendix permet de signaler à que les chapitres (pour les styles report et book) ou les sections (pour le style article) qui suivront doivent être considérées comme des annexes. Les annexes sont numérotées A, B...

jmant@loria